La Médecine Traditionnelle Indienne (MTI) est considérée comme la plus ancienne médecine holistique du monde, c’est-à-dire une philosophie de vie prenant en considération le corps en trois dimensions (physique, psychologique et spirituel). Créer par les Richis, les sages de l’Inde, et vieille de plus de 5000 ans, l’ayurvéda peut se traduire par : « connaissance de la vie ou de la longévité ». Elle a une double action : préventive et curative.

 

          Pour assurer un équilibre, la MTI a recours à 5 pratiques principales :

 

          • Diététique ayurvédique

          • Massage et soins

          • La pharmacopée indienne

          • La phytothérapie

          • Yoga

 

          L’énergie vitale :

 

          Prána est un terme qui désigne l’énergie vitale qui circule dans le corps humain. Elle va suivre des trajets bien définis selon la MTI.

 

          Les 5 éléments :

 

          L’être humain est un parfait modèle de l’univers. Tout ce qui existe dans l’univers est composé de 5 éléments et leurs propriétés sont essentielles pour comprendre l’harmonie ou le déséquilibre dans le corps humain (espace éther, air, feu, eau et terre).

 

          Il existe 3 niveaux de centres d’énergie :

 

          * Les chakras :

 

          Les chakras sont les centres énergétiques du corps subtil, ils sont situés le long de la colonne, ils sont au nombre de 7.

 

          * Les nadis :

 

          Mot d’origine sanscrite, sont des canaux énergétiques dans lesquels circule le « prána » (ou énergie vitale). Pas moins de 72000 nadis ont été répertoriés, formant une sorte de filet ou d’enveloppe dans le corps. Ce sont des canaux subtils qui relient chaque chakra à différents points du corps. Ils sont souvent comparés aux méridiens. Chaque nadis part du chakra racine et sont reliés à des marmas. Ils sont au nombre de 14.

 

          * Les marmas :

 

          Ils représentent 5 catégories de vitalité qui reposent sur : les muscles, les veines, les ligaments, les os et les articulations. Ils sont au nombre de 107.

  

          Le massage Abhyanga va permettre d’agir sur les 3 énergies vitales de la médecine ayurvédique dénommés       « doshas » qui sont responsables de tous les processus physiologiques et psychologiques de notre corps et de notre esprit. C’est le plus courant dans la science ayurvédique. Chaque doshas est la combinaison de 2 des « 5 grands éléments » dont l’un est prédominant. Pour une efficacité optimale, dans le protocole ayurvédique on massera l’ensemble du corps et certains marmas. Le massage libère de manière générale l’énergie des marmas et les rend plus réceptifs au travail énergétique. Il combine les effets des huiles de massage et le toucher principale véhicule du prána.

 

          C’est un massage énergétique à l’huile chaude qui va permettre de réguler les énergies, avec une pression et un rythme personnalisé. Le massage Abhyanga est la composition de deux mots Sanskrit : Abhi et anga, Abhi signifie « dirigé vers » et anga « mouvement ».  L’Abhyanga est un massage synchronisé du corps suivant les mouvements de la circulation sanguine. Autrement dit, il s’agit d’un massage du corps suivant le sens des poils. La raison scientifique de cette pratique est d’augmenter la circulation sanguine, alimenter les extrémités du corps ainsi que faciliter le travail du cœur. Il est idéal pour les personnes angoissées, tendues, il aide dans la lutte contre les difficultés de concentration et favorisera un sommeil réparateur en agissant sur le système nerveux.

 

          Contre-indications :

 

  • Dermatoses (mycose, psoriasis, verrues…).

  • Femme enceinte de moins de 4 mois et plus de 8 mois.

  • Infections récentes (fièvre, angine, grippe…).

  • Maladies malignes tel que cancer (sauf rémission et phase terminale ou demander l’avis de son médecin avec      certificat médical à l’appui).

  • Phlébite, thrombose (sauf les personnes sous traitement pour les thromboses)

 

          Déroulement d’une séance de massage Abhyanga :

 

  • Faisons connaissance, évaluation du (ou) des problème (s).

  • La séance s’effectue en petite culotte, string ou maillot de bain (obligatoire).

  • Commencement du massage sur le visage puis le dos

  • Le massage des marmas se fait principalement avec le pouce qui transmet l’énergie de la main.

  • Pour stimuler l’énergie d’un point marmas on effectue un massage rotatif dans le sens des aiguilles d’une montre (de droite à gauche),

  • Pour réguler les doshas en excès on effectue un massage rotatif dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.

  • Principalement composé de manœuvres de transition, enchainements de lissages permettant de détendre les muscles, qui s’effectuent sur certaines parties du corps

  • Différentes frictions qui consistent en des mouvements circulaires ou longitudinaux sur la surface de la peau qui une technique tonique permettant de réchauffer les muscles, et d’atténuer les hypertonicités (résistance d’un muscle à son allongement) qui sont le résultat d’un excès de toxines et de tensions musculaires

  • Technique d’élongations qui permettent d’étirer les ligaments et les tendons les maintenant souples et flexibles

 

 

Pour plus de précision, vous pouvez consulter ce site :

Le massage dure 1 h.